dimanche 10 août 2008

Floraison du moment: Laelia xanthina

Laelia xanthina (photo: Érik VALLÉE)
Cette espèce a une morphologie relativement proche de L. purpurata, la plus célèbre des Laelias brésiliens: la plante est robuste, de 30 cm de haut (parfois plus) avec un pseudobulbe claviforme et une feuille unique charnue et dure. Pourtant, les aires de répartition de ces deux espèces ne se chevauchent pas et leur biotope est un peu différent: Laelia purpurata pousse sur la cote en périphérie de Rio de Janeiro, au somment des arbres, sur les collines rocheuses ou dans les zones marécageuses tandis que L. xanthina se trouve également en zone cotière mais plus au Nord, en remontant vers Bahia, dans les forêts fortement ombrées de faible altitude (400-800 mètres).
Laelia xanthina (n°2)

Les fleurs, entre 4 et 6 boutons par hampe, sont également nettement plus petites que pour Laelia purpurata, puisqu'elles atteignent de 7 à 9 cm. Les sépales et pétales présentent une couleur jaune clair tirant parfois sur le vert. Les sépales sont un peu plus larges et plats que les pétales qui sont souvent nettement réfléchis. Le labelle est plus ou moins ondulé, jaune à sa base et blanc à l'extrémité. Ce labelle présente 3 à 5 veines pourpres rouges parfois nettement visibles et ramifiées vers l'extrémité, parfois quasiment invisibles. Les lobes médians ne recouvent pas totalement la colonne.
Laelia xanthina (n°1)
Cette espèce se cultive comme Laelia purpurata, avec toutefois une exposition lumineuse plus modérée. La culture en pot d'écorces moyennes avec un peu de sphaigne donne un bon résultat mais il est possible de la cultiver également sur plaque de liège.

2 commentaires:

laurent a dit…

De magnifiques fleurs, la couleur est très belle et j'aime beaucoup le labelle. Ont elles un parfum?

On m'appelle nico... a dit…

non, elle n'est pas parfumée. Merci pour elle et pour ce message qui encourage à continuer le blog!