jeudi 12 juin 2008

Laelia kleberi: un rupicole "classieux"


...comme aurait dit le grand Serge.

Laelia kleberi a été décrit par Miranda en 2005 sous le nom Hoffmansegella kleberi. Il semble qu'il faille le considérer comme faisant partie du genre Sophronitis (Kew). On le trouve comme presque tous les autres rupicoles dans l'état de Minas Gerais, au Brésil, dans la Serra Espinhaço, au Sud de la Diamentina (chaîne montagneuse). Il pousse à plus de 1000 mètres d'altitude.


La plante ressemble fortement à Laelia bradei mais les couleurs offrent un panel impressionnant comme le montre la photo ci-contre, ce qui procure un intérêt particulier à cette espèce.

Cette espèce se cultive comme les autres Laelias rupicoles, en petit pot de terre cuite de préférence, dans un substrat minéral sèchant rapidement.

(photos 2 et 3: flikr.com)Laelia kleberi, spécimen aux couleurs jaunes pâles.

Aucun commentaire: